carnet de voyage

La sonofête de Guipel-Rennes 3 et 4 juillet 2021

Publié le 29 octobre

Le 3 juillet, aux Tombées de la nuit, les portraits nichés réalisés par Bastien Lambert de la Cie l’effraie, ont été présentés dans la cours de Langue et communication à Rennes .
portraits sonores d’habitant.es qui interrogent le lien intime que chacun.e tisse avec sa propre voix, sa langue maternelle et les souvenirs qu’elles font surgir. 9 nichoirs à chants dessinant un parcours d’écoute, invitant à tendre l’oreille vers les histoires vécues et les imaginaires que colportent ces chants venus de tous horizons.

Le lendemain, nous étions à Guipel pour retrouver le porte-voix géant construit en juin sur les bords du canal d’Ille et Rance à la Plousière par le constructeur- scénographe Emmanuel Bourgeau assisté par trois complices locaux. Et pour finir en beauté, nous avions invité la street art colleuse Mélanie Busnel et la chanteuse harpiste Magali Gaudubois à venir s’exprimer à nos cotés ! C’était le point final de deux semaines de présence sur la communauté de communes Val d’Ille Aubigné en juin 2021, d’une histoire démarrée par de premiers moments de travail dés 2019 et qui n’avait pas pu se concrétiser en 2020 et surtout les retrouvailles avec de nombreuses personnes que nous y avons rencontré.e.s.

Voici un retour en sons et images sur cette sonofête des 3 et 4 juillet 2021 imaginée comme un trait d’union entre l’itinérance de Val d’Ille-Aubigné de 2021 et celle de Rennes à l’été 2020

Carine et Magali

00:00 / 3:1

chant italien - Cinturini