carnet de voyage

Annabasse Appel à correspondance poétique entre Annemasse et Annaba

Publié le 19 février

Nous sommes mi-février 2020, et dans le cadre du projet RacineS de la ville d’Annemasse en Haute-Savoie nous accueillons Denis Péan, auteur et chanteur du groupe Lo’jo. Denis vient animer un premier week end d’ateliers d’écritures poétiques dans les locaux d’Ancrage(s).
Pour l’occasion, Denis propose alors à ce groupe de 15 personnes de devenir : « à notre écoute, l’écrivain pudique des silences, des doutes, de l’élan des phrases qui trébuchent, de la langue qui est belle quand elle fourche, des choses toujours tues, des grandes joies qui ne trouvent pas les mots. »
Le samedi soir, avec le soutien de Château-Rouge, un concert chez l’habitant de Denis et Carine a lieu chez Kheira qui participe à l’atelier et dirige l’association AncrageS
A la fin de ce week end riche en émotion et en rencontres, nous avons décidé de poser la kohlecteuse en bout de table. Proposition faite à chaque participant de venir s’adresser directement à nos futurs correspondants poétiques vivant à Annaba en Algérie...

Fin 2020, Bertrand Furic, directeur de l’Institut Français à Annaba, qui nous avait accueillit en Algérie en octobre 2019 (voir cette itinérance à Annaba), a réceptionné cet appel à correspondance, ce pigeon messager fraternel (document sonore ci-dessous).
On croise les doigts pour la suite de cette aventure humaine et poétique...

Annabasse

00:00 / 11:44
appel à une correspondance poétique franco-algérienne