la sonotribu

Carine Henry chanteuse, sono-collectrice et colporteuse

Après des études en Lettres Modernes, et une expérience de recherche et de création dans la compagnie universitaire de danse de Nantes, Taille Unique, avec Françoise Chedmail, Carine a commencé à explorer le lien entre le corps et la voix, les vibrations d’un langage et le langage du corps. En parallèle, elle a mené différents projets mêlant théâtre, chant du monde, danse et manipulations d’objets. Ses rencontres avec Loredana Lanciano et Beñat Achiary sont déterminantes dans sa pratique vocale, et l’ont amené à chercher une voix créative et incarnée.
Depuis 2012, auprès de Martina A. Catella, Carine a continué à nourrir son être chantant en étudiant les chants de différentes traditions dans le monde. Elle a approfondi sa quête en expérimentant son instrument corps-voix. L’intensité et la richesse de cette expérience lui ont permis de découvrir des fondamentaux universels mais aussi des aspect spécifiques à chaque langue, culture et type de chant. Dés lors chaque chant appris a été vécu comme une véritable rencontre.
En parallèle Carine a poursuivi l’exploration de son « folklore imaginaire » (langage chanté spontané et libre).
Plus récemment et à destination du jeune public, elle a co-écrit « Va ma Lise » avec Françoise Chevillon (Famille Cartophille) ainsi que Sing Marmaille, un concert à chanter, avec le musicien Morvan Prat.
Avec l’itinérance de la sonothèque nomade, ses pratiques, son répertoire et sa passion pour la voix prennent un nouvel élan synonyme de rencontres. Elle partage avec Jérôme ce rêve de nouveaux voyages autant dans le fond du jardin qu’au bout du monde … et continue sa quête au coeur des voix du monde.

Jérôme Bouvet metteur en rue, sono-collecteur et colporteur

Après des études de géologie, Jérôme a découvert les Arts de la Piste en étudiant au Théâtre-Cirqule de Genève puis à l’École Nationale de Cirque de Montréal. Puis il s’est naturellement tourné vers les Arts de la rue en fondant ce qui deviendra la troupe "2 rien merci" avec Yann Servoz en 2000. La trilogie d’entresorts forains - Moulinoscope, Gramoulinophone, Moulin Cabot - l’a amené vers la mise en scène et en foire. Depuis, Jérôme participe régulièrement à la création de spectacles, trait d’union entre les Arts de la Rue, le monde de la musique et les Arts de la Piste : dont Higelin fait son cirque, Monofocus et Minifocus de 1 Montreur d’Ours, Mademoiselle de la cie Jeanne Simone, Liberté de Séjour avec le Channel, Scène Nationale de Calais, ZUL (Zone Utopique Lémanique), Macadam Vacher avec VO Cie, Quartier Libre et "Un bien bête bestiaire" de Planet pas net, Cabaretto de la Cie la Sensible, le Marais Forain avec Alexandre Gauthier, Lior Shoov. Sa rencontre avec la Fausse Compagnie date de 2012, et il a contribué avec bonheur à la création du Projet Stroh et ses créations (Le Chant des Pavillons, VibratO, Le Théâtrophone). Avec la sonothèque nomade, il partage le rêve avec Carine d’une nouvelle épopée itinérante et foraine.

Muriel Pierre sono-écriture, production

A la croisée des chemins, Muriel découvre la danse pendant plus de 14 ans ; le sport de compétition dans les Vosges ; les « hautes » études préparatoires au pays de la bergamote ; le commerce chez les bretons, le cinéma à Bordeaux, les nouvelles technologies en Nouvelle-Zélande ; les musiques du monde à Lyon ; le cirque, les arts de la rue et de la marionnette au Parc de la Villette à Paris puis la magie du Brésil ; le jazz à la Cité de la Musique ; les musiques actuelles à Rennes ; l’itinérance artistique et excentrique en région Centre ; le renouveau du cirque à Montréal rythmé par la Falla ; les résidences et formations d’artistes dans l’Auvergne rurale ; la naissance de Nour du GdRA ; les prémices artistiques des compagnies Yoann Bourgeois et 32 Novembre ; le développement en administration et production de l’association W/Jean-Baptiste André pendant 10 années. Depuis 2018, elle accompagne Eddy Pallaro / L’atelier des fictions dans ses projets et intègre le projet collectif de territoire ZUL (Zone Utopique Lémanique) autour du Lac Léman.
En 2020, elle s’investit dans une nouvelle aventure artistique avec Carine et Jérôme en accompagnant avec passion la sonothèque nomade.

Claire-Noël Le Saulnier Co-créatrice du projet Stroh, musicienne

Après ses études en informatique industrielle et en piano au conservatoire de Châtellerault, Claire-Noël exerce différents métiers dans le secteur du spectacle vivant (technique lumière, administration, production, organisation). En 2007, elle revient à la musique (chant et contrebasse). Elle se forme également au clown et au mouvement sensoriel. Elle oriente la Fausse Compagnie depuis le début de l’association, notamment sur le développement de projets connexes à la création artistique. Claire-Noël joue de la Strohbass dans le Chant des Pavillons et Vibrato.

Thomas Le Saulnier Co-créateur du projet Stroh, musicien

Après des études de violoncelle au CNR de Cergy-Pontoise, Thomas débute comme comédien-musicien avec Madani Cie. Il parfait son expérience avec les Blérots de R.A.V.E.L. (600 concerts en 8 ans) où il joue de la contrebasse, du trombone et du violoncelle. Il enregistre aussi avec d’autres formations (La Rue Ketanou, Oldelaf et Mr D, ...). Il écrit également les musiques de plusieurs spectacles et courts métrages.
Co-fondateur de la Fausse Compagnie en 2007. Thomas joue du Strohcello dans le Chant des Pavillons et Vibrato.

Laurent Cadilhac constructeur de l’instrumentarium forain Stroh, sculpteur métal, plasticien, scénographe

C’est dans son atelier sur l’estuaire de la Loire que Laurent Cadilhac, plasticien- sculpteur, travaille la matière et dessine ses objets : sculptures, objets de spectacle, objets du quotidien, architectures, installations ... Ces différents champs d’expérimentation se croisent et nourrissent ses recherches personnelles mais aussi des projets collaboratifs à travers des « commandes » atypiques...Ces objets sont avant tout un travail de dessin et de volume qui prennent corps par le modelage du métal, sous la flamme du chalumeau et les coups des marteaux. Parfois animées, souvent en équilibre, mélangées avec du bois, de la terre, du verre, monumentales ou de taille modeste, les sculptures racontent un univers poétique et décalé et voyagent souvent loin des « lieux d’exposition habituels ».

Emmanuel Bourgeau constructeur de la tisanerie sonore, sculpteur

Après une longue formation en ébénisterie, restauration et sculpture qui ont mené Emmanuel de Tournai à Bruxelles et de Bruxelles au nord des Pays-Bas sur un magnifique chantier de construction du V.O.C retour-ship BATAVIA, il a sculpté 10 ans à son compte dans son atelier de Douarnenez. Ont suivi 19 riches années de compagnonnage avec la compagnie La Machine, et quelques beaux projets annexes, un manège avec des personnes en insertion à st Denis de la Réunion (le Karouzelaz), une construction de coracles (petites embarcations de toiles) avec des jeunes de la PJJ du Pas-de- Calais, une pirogue Monoxyle expansée en Suisse…
Il affirme : « Je veux me laisser porter, laisser venir, être ouvert, "donner des forces aux inconnus ».

Alain Guichardot constructeur du prototype de la tisanerie sonore, plasticien

Alain Guichardot a étudié aux Beaux Arts de Lyon. Voyage ensuite au Canada, vit quelques années au Danemark où il se passionne pour le mouvement COBRA, avant de venir s’installer sur les bords du Lac Léman, à Yvoire, Haute-Savoie. Après des années de peinture et de galèrisme, Alain a consacré cette dernière décennie aux interventions éphémères, land-art, privilégiant le monumental et la fresque.

Mélanie Busnel créatrice des sono-illustrations, graphiste

Mélanie Busnel, artiste, graphiste et illustratrice diplômée, vit et travaille à Auray dans le Morbihan.
Son dada est le collage.
Elle collecte des documents édités entre 1840 et 1920 dont elle se sert pour composer en pêle-mêle des illustrations surréalistes, parfois grotesques, toujours poétiques. Par ces gestes méticuleux et l’utilisation à la fois subtile et précise de la peinture, elle valorise un patrimoine iconographique.
Telles des figures de style, ses associations d’images invitent au voyage et à la rêverie en recomposant des paysages ludiques et oniriques, des personnages hybrides et charismatiques, des fictions décalées et humoristiques.
Mélanie Busnel réalise des fresques murales et des collages urbains. Elle expose en France et à l’étranger tout en continuant à travailler dans les milieux de l’édition et du graphisme.

Vincent Afchain directeur artistique Fausse Compagnie

Suite à son projet pour nourrir les artistes (Gargamelle), il décide de les accompagner plus avant en s’occupant de la partie administration et production des compagnies avec lesquelles il travaille (Jo Bithume, Les Traîne Savates, ...). Début 2015, il s’engage dans l’aventure de la Fausse Compagnie, pour coordonner le Folies Bastringue Festival et plus si affinités. Si sa prise de poste au mois de janvier s’est soldée par un certain nombre de déconvenues (voiture à la casse, lumbago et grippe), sa détermination n’en reste pas moins intacte.

Vincent Cros auteur-compositeur-interprète, poète

Complice de la première heure, Vincent Cros c’est
une langue jubilatoire. Il a cette faculté de parler des choses avec légèreté et humour, mais ne vous y fiez pas ce n’est que la première impression, au fur et à mesure on comprend que la dérision et l’auto dérision sont souvent au service de sujets bien plus profonds. Un univers où le mot est enfin la première matière, et les images deviennent des prolongements naturels poétiques et spectaculaires. Pas besoin de lutter, pas besoin d’adhérer, il faut juste se laisser glisser...

merci à toutes nos sono-complicités passées et présentes, et parmis celles-ci :

 Jean Marie Grall, artisan de ce sono-site internet
 Freddy Boisliveau, musicien
 Denis Péan, poète, chanteur
 Philippe Constantin, poète
 Yann Servoz, musicien
 Robert Kieffer, ingénieur, sono-inventeur
 Françoise Chevillon, metteuse en scène, comédienne
 Marie Labidoire, chargée de production et de tournée de la Fausse Compagnie
 Justin Leroyer, chargée d’administration de la Fausse Compagnie
 Laure Sornique, graphiste de la Fausse Compagnie
 Charline Aillerie, énergéticienne